À l’exemple de la Vierge Mère, le contemplatif est la personne centrée en Dieu. (VDQ 10)

Pâques, fête de la Miséricorde

Imprimer

page3-1000-full.jpg1

 

« Jésus vint, et il était là au milieu d’eux : et il leur dit : la paix soit avec vous ! »          Jean 20,19

 


 

           Au soir de Pâques, le disciple incrédule est invité par le Seigneur Ressuscité à entrer dans le mystère de sa miséricorde, « avance ta main et mets la dans mon côté… », entre dans le secret de mon amour. En Jésus, vrai Dieu et vrai homme, il est juste de parler d’un amour «viscéral». Il vient du cœur comme un sentiment profond, naturel, fait de tendresse et de compassion, d’indulgence et de pardon.

 

A Pâques, le Christ apporte à l’humanité la consolation, « dans l’expérience pleine et définitive de l’amour de Dieu, un amour miséricordieux qui donne la joie, la paix et la vie éternelle. » Pape François, audience du 16 mars 2016

 

Ce 3 avril, deuxième Dimanche de Pâques, ou Dimanche de la Miséricorde, sera une occasion privilégiée pour expérimenter la tendresse du Rédempteur, pour magnifier l’amour infini de notre Dieu, spécialement en cette année sainte.

 

« Au cours de ce Jubilé, laissons-nous surprendre par Dieu. Il ne se lasse jamais d’ouvrir la porte de son cœur pour répéter qu’il nous aime et qu’il veut partager sa vie avec nous. » Pape François, Bulle d’Indiction n°25

 

Déjà dans une oraison de la vigile pascale (après la 7° lecture) nous demandions à Dieu : « ouvre nos cœurs à l’intelligence de ta Miséricorde : ainsi la conscience des grâces déjà reçues affermira en nous l’espérance des biens à venir. » Qu’en ce temps de Pâques, nous sachions puiser aux flots de Miséricorde infinie pour les répandre sur tous nos frères alentour !

 

 

 

Auto Insurance Quotes