À l’exemple de la Vierge Mère, le contemplatif est la personne centrée en Dieu. (VDQ 10)

Notre Dame du Carmel et la Miséricorde

Imprimer

Icone-MMC web

 

   

« Humble servante du Seigneur, Vierge Marie, tu as trouvé ta joie dans la miséricorde de Dieu, ton Sauveur ! »


Telle est l’une des antiennes que nous chantons lors de l’office de Notre Dame du Mont Carmel (fêtée solennellement le 16 juillet). Avec le chant du « Salve Regina Mater Misericordiae », et bien d’autres chants, nous nous tournons vers la Vierge avec confiance, sûrs de trouver en elle une mère pleine compassion, de tendresse miséricordieuse pour chacun de ses enfants que nous sommes.

D’où lui vient cette Miséricorde ? le Pape François disait en ouvrant la Porte sainte de Sainte Marie Majeure le 1°janvier 2016 : « Elle est Mère de la miséricorde, parce qu’elle a engendré dans son sein le Visage même de la divine miséricorde, Jésus, l’Emmanuel, Celui qui est attendu par tous les peuples, le «prince de la paix» (Is 9,5). » Nous pouvons même dire qu’elle est Mère de Miséricorde du fait même d’être mère, et donc combien plus, Mère de Dieu ! Elle a porté dans ses entrailles (et avec toute sa volonté amoureuse) celui qui est la Vie ; or, en hébreu comme en grec, la miséricorde est formé sur le même radical que le ventre maternel, les entrailles qui s’émeuvent et débordent de pitié.

Allons plus loin et voyons s’il y a une relation spécifique entre la Vierge du Carmel et la Miséricorde.

Comblée de grâce, Marie exulte de joie d’avoir tout reçu, par pure miséricorde. Elle nous accompagne au carmel dans notre chemin de foi et dans le dénuement heureux qui conduit à l’union à Dieu, ce don de la contemplation, pur cadeau de la miséricorde de notre Dieu.

Pour sa fête, le 16 juillet, nous lisons à la messe l’Evangile de Marie au pied de la Croix. Le Mont Carmel et le Mont Golgotha se rapprochent, pour nous redire que la plénitude de l’amour est le pardon, la vie donnée pour le salut de tous. Sur le chemin de l’amour nous ne pouvons pas ignorer -grâce à Notre Dame- que l’union à Dieu que nous poursuivons au carmel, nous conduira jusque-là.

Avec le Pape François, tournons-nous vers Marie, Mère de miséricorde : «que la douceur de son regard nous accompagne en cette année sainte, afin que tous puissent redécouvrir la joie de la tendresse de Dieu» (Pape François, bulle d’indiction du jubilé de la miséricorde, n°24, 2015)

Auto Insurance Quotes