À l’exemple de la Vierge Mère, le contemplatif est la personne centrée en Dieu. (VDQ 10)

Sainte Mariam, patronne de la paix pour le Moyen Orient et le monde

Imprimer

mariam reliques

 

     

                     Les reliques de Sainte Mariam de Jésus Crucifié pérégrinent à travers le Moyen Orient, et plus loin encore, donnant un élan à la prière pour la Paix.

 

            La petite Arabe, la sainte carmélite de Bethléem, ne cesse de rayonner, surtout depuis sa canonisation le 17 mai 2015. Le pèlerinage de ses reliques est une occasion de diffuser son message de prière et de charité et de rassembler de multiples artisans de paix. Près de Bethlehem, c’est Beit Jala et Beit Sahour en Palestine qui ont reçu sa visite, puis Ibillin, et d’autres localités de Galilée en Israël, et Jordanie. Il y a eu aussi le Liban et l’Egypte, (peu avant le voyage du saint Père François en avril dernier) et enfin dernièrement est prévu le Mexique !

 

Partout, Mariam redit son message qui n’a rien de compliqué :

 

       prière + amour et charité = Paix.

 

Rien de plus simple à traduire en toutes les langues, rien de plus difficile cependant à vivre jusqu’au bout… mais rien de plus fécond pour l’Eglise et pour le monde.

 

Partout des croyants se sont rassemblés et ont écouté le message de celle qui se voulait ‘le petit rien’. ‘Petit rien’, c’est souvent le nom des groupes qui se constituent après le passage des reliques pour poursuivre le message de paix et d’unité. Car l’unité est inséparable de la paix. Ces croyants sont de toutes confessions chrétiennes, catholiques (latins, melkites ou maronites), grecs orthodoxes, syriens orthodoxes, coptes… Des musulmans aussi sont attirés par la sainte arabe et se confient en son intercession.

 

D’Arabie Saoudite, du Bahreïn, du Qatar, nombreux sont ceux qui ont demandé la venue du reliquaire de Mariam sur leur terre ; ce n’est pas possible actuellement, mais le Carmel de Bethléem a quand même pu faire parvenir de petites reliques pour préparer le chemin… de même en Turquie, en Chine. Beaucoup demandent des miracles, des guérisons : il y en a … mais les plus grands miracles sont des conversions, des retours à la foi de la part de personnes, de familles entières, d’enfants… Plusieurs ont trouvé le chemin de leur vocation à la vie consacrée, dans différentes congrégations. Ainsi, il y a un chemin qui se continue avec le Seigneur.

 

Beaucoup de pensées de Mariam ont été transcrites (elle-même ne savait pas écrire) en paroles concises et bien frappées. Une de celle qui marque le plus est : « allons réveiller le monde ! »

 

« tout le monde dort. Et Dieu, si rempli de bonté, si grand si digne de louanges, on l’oublie ! … personne ne pense à lui ! Allons, allons réveiller l’univers… »

 

                                                                       (Pensées réunies par le P. Buzy, 1922, p. 52)

 

Oui, laissons-nous entraîner par l’ardente sainte Mariam de Jésus Crucifié et allons -déjà par notre prière et notre amour fraternel-, réveiller le monde, l’inviter à venir à Jésus, seule source de paix et d’unité.

pour une video : video mariam

 

 

 

Auto Insurance Quotes