À l’exemple de la Vierge Mère, le contemplatif est la personne centrée en Dieu. (VDQ 10)

Noël: accueillir sur terre les surprises du ciel

Imprimer

noel2

 

Laissons-nous surprendre par Jésus pendant ce Noël.

"Faire Noël, alors, c'est accueillir sur terre les surprises du ciel. On ne peut pas vivre « terre à terre » quand le ciel a apporté ses nouveautés dans le monde. Noël inaugure une époque nouvelle, où la vie ne se programme pas, mais se donne ; où on ne vit plus pour soi, en se fondant sur ses propres goûts, mais pour Dieu ; et avec Dieu, parce que depuis Noël, Dieu est le Dieu-avec-nous, qui vit avec nous, qui chemine avec nous. Vivre Noël, c'est se laisser secouer par sa surprenante nouveauté. Le Noël de Jésus n'offre pas la tiédeur rassurante d'une cheminée, mais le frisson divin qui secoue l'histoire. Noël est la revanche de l'humilité sur l'arrogance, de la simplicité sur l'abondance, du silence sur le vacarme, de la prière sur « mon temps », de Dieu sur mon ego.

Faire Noël, c'est faire comme Jésus, venu pour nous qui sommes indigents, et descendre vers ceux qui ont besoin de nous. C'est faire comme Marie : faire confiance, dociles à l'égard de Dieu, même sans comprendre ce qu'il fera. Faire Noël, c'est faire comme Joseph : se lever pour réaliser ce que Dieu veut, même si ce n'est pas selon nos plans. Saint Joseph est surprenant : dans l'Évangile, il ne parle jamais : il n'y a pas un mot de Joseph dans l'Évangile ; et le Seigneur lui parle dans le silence, il lui parle carrément dans son sommeil. Noël, c'est préférer la voix silencieuse de Dieu au tapage du consumérisme. Si nous savons rester en silence devant la crèche, Noël sera aussi pour nous une surprise, et non quelque chose de déjà-vu. Se tenir en silence devant la crèche : c'est l'invitation pour Noël. Prends un peu de temps pour toi, va devant la crèche et reste en silence. Et tu sentiras, tu verras la surprise."

Pape François

Joyeux Noël et bonne année 2019!

 

Texte intégrale:   Noël: accueillir sur terre les surprises du ciel.

 

Dites à l’Esprit Saint que vous l’aimez, dites-lui : Esprit Saint, je t’aime !
On ne dit pas beaucoup, pas assez, à l’Esprit Saint que nous l’aimons. Nous le disons à Jésus, à la Vierge Marie …

Auto Insurance Quotes